Centrales énergétiques gravitationnelles

July 4, 2017

            

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                              

Nous proposons un concept de centrales de production électrique propres et performantes qui utilise les ressources naturelles ainsi que la gravitation et qui permet de conserver l'énergie électrique produite en énergie potentielle convertible en énergie électrique à volonté.

 

La configuration est la suivante :

 

1. Un bassin d'eau A à basse altitude qui peut être un lac ou une mer ou un océan

 

2. Un bassin de récupération d'eau B à plus haute altitude qui peut être un lac ou un réservoir

 

3. Une centrale de production électrique initiale I comme par exemple une centrale photovoltaïque ou éolienne

 

 

 

 

Le principe est le suivant :

 

a. La centrale I produit de l'électricité E1 (qui peut être consommée en direct)

 

b. La totalité ou une partie ou le surplus de la production E1 permet à une centrale E de convertir par électrolyse de l'eau du bassin A en hydrogène H

 

c. Cet hydrogène H (plus léger que l'air) monte par gravitation dans un conduit vers le bassin B


d. Une pile à combustible P transforme les H (remontés au niveau de B) par combustion dans le O2 environnant

 

e. Cette combustion dans P produit de l'eau qui alimente le bassin B

 

f. Cette pile à combustion P produit aussi de l'électricité E2 qui peut être consommée en direct ou participer à l'électrolyse

 

g. Cette combustion dans P produit aussi de l'eau qui alimente le bassin haut B

 

h. Cette combustion dans P produit aussi de la chaleur qui peut être convertie

 

i. L'eau du bassin haut B descend à volonté vers le bassin bas A par des conduits et fait tourner des turbines qui produisent de l'électricité E3

 

Ces centrales peuvent s'intégrer en milieu naturel ou aussi consister en des centrales autonomes verticales surplombées par le réservoir B

 

Ainsi, la production initiale E1 est multipliée grâce notamment à la gravitation (montée des H) ce qui ne demande aucun apport.

 

De plus, E1 est stockable en énergie potentielle (eau du bassin B) qui par gravitation (chute d'eau) peut faire tourner des turbines

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload