La couleur de l'argent.

January 11, 2017

                     

 

                                                                                                                                                                                                                                                            

Nous proposons ici une idée simple qui peut être mise en place assez facilement et assez rapidement et qui pourrait résoudre les problèmes suivants :

fraudes fiscales, évasions fiscales, blanchiment d'argent, paradis fiscaux, détournement de fonds, vols, abus de biens sociaux...

et aussi permettre la mise en place d'un revenu universel, favoriser la vraie économie, assainir le monde de la finance....

 

L'argent doit être vu comme de l'énergie potentielle.

Seul, il n'a aucune valeur...ce qui compte c'est à quoi il sert dans la Réalité.

 

 

 

L'idée toute simple est d'attribuer une couleur à l'argent. Il y aurait de l'argent bleu, vert, jaune...et des lignes associées aux couleurs sur chaque compte.

Il ne s'agit pas de changer les billets ou les pièces en leur donnant une couleur effective. Il s'agit de donner des fonctionnalités différenciées à l'argent.

L'argent liquide ne correspondrait qu'à une seule catégorie d'argent avec une seule couleur. La notion de couleur que nous considérons est "virtuelle".

On pourrait d'ailleurs commencer par simplement distinguer deux couleurs, cela assainirait déjà assez bien le système. Ensuite, on pourrait affiner.

 

 

 

Voici quelques idées et exemples en vrac à titre informatif et pour expliquer :

 

Seul l'argent "vert" pourrait être converti en liquide.
Les achats standards seraient exécutables en "vert" et interdits pour certaines couleurs définies comme par exemple le "noir" ou le "rouge".

Les subventions seraient versées en "bleu" et ne pourraient servir qu'à entreprendre et à payer des entreprises.
Les états pourraient changer la couleur de l'argent, comme celui issu des impôts et des taxes par exemple.
Chaque individu, chaque entreprise, chaque compte aurait certains droits de conversions d'une couleur en une autre.

Par exemple l'argent de couleur "rose" pourrait servir à payer des salaires.

Les entreprises auraient un droit de convertir du "bleu" en "rose" sur le compte de l'entreprise.

Un employé pourrait convertir du "rose" en "vert" sur son compte.

Il pourrait aussi y avoir une part des salaires versée en d'autres couleurs.

Les couleurs préserveraient l'historique des conversions. Ainsi, de l'argent "bleu" convertit en "vert" deviendrait "bleu/vert".

Certains chemins de conversions seraient interdits comme par exemple "rouge/bleu/vert" alors que "rouge/bleu" et "bleu/vert" puissent être autorisés.

Pour simplifier, un chemin coloré "bleu/jaune/rose/jaune" redeviendrait "bleu/jaune" si cela est autorisé.
On peut aussi imaginer des couleurs plus précises qui ne seraient valables que pour certaines fonctions.

On peut aussi imaginer une couleur qui n'est valable que durant une certaine période, par exemple un salaire universel à utiliser dans le mois.

Les banques pourraient prêter de l'argent de différentes couleurs et à des taux différents.

Les organismes bancaires auraient quelques droits de conversions sous le contrôle des états.

La conversion de l'argent actuel en argent coloré se ferait sous le contrôle strict des états.

L'argent dormant sur des comptes suspects ne pourrait être converti qu'en argent marqué par exemple de la couleur "rouge".

L'argent illicite recevrait simplement une couleur "noire" qui subirait des restrictions sévères.

Bien entendu, ces couleurs sont une image pour donner l'idée.

Elles pourraient être remplacées par des lettres et "orange/bleu/rose" deviendrait par exemple "A/B/R".
Les noms des couleurs pourraient être plus explicites comme par exemple avec une couleur "Subvention isolation octobre 2017".

L'idée essentielle est d'attribuer une fonction à l'argent. Une fonction pouvant induire certaines fonctions mais pas d'autres.

Avec seulement deux couleurs on pourrait par exemple autoriser "bleu/vert" mais pas "vert/bleu". Rien que cela serait déjà un progrès.

 

 

Il est très probable et assez souhaitable que l'argent liquide disparaisse dans un futur proche. La finalité de l'argent n'est pas d'exister en tant que tel.

Pour dynamiser l'économie réelle, il serait aussi souhaitable que l'argent "vert" ait une durée d'effectivité limitée car l'économie doit être "vivante".

 

 

Nous pensons que ces idées assez simples devraient permettre d'assainir l'économie et de la dynamiser dans le bon sens avec une volonté politique.

Ainsi, les 40 milliards versés par l'état français et destinés à l'embauche auraient été "bleu", ce qui aurait empêché leur "dilution".

Les gens qui ont de l'argent sale ou placé dans des paradis fiscaux vont en voir de toutes les couleurs.

Ce ne serait que de la justice économique.

Tant mieux !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload