Cohérence Liberté Justice

November 19, 2016

          

 

               

 

                                                                                                                                             

prérequis :                                                                   

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                           

 

COHÉRENCE

 

La Nature, la Réalité, la Physique, la Biologie, la Chimie, les Mathématiques, la Musique, la Justice, les Sociétés ont toutes leurs règles et leurs lois.

Certaines sont incontournables et irremplaçables et d'autres peuvent être modifiées, remplacées, contournées mais une règle de base demeure.

La seule vraie règle qui permet le fonctionnement, de construire une réalité, une théorie, une société, un système de lois est la Cohérence.

En Musique cette Cohérence s'appelle l'Harmonie et en Mathématiques cela signifie la Non Contradiction du Système Axiomatique.

La Cohérence est indépendante des notions de Bien et de Mal, de Beauté, de Morale, de Résonance ou Dissonance, de Croyance.

On peut refonder une Théorie Mathématique, une Musique sur de nouvelles règles à condition qu'il y ait Cohérence.

Mais toute Théorie Physique qui voudrait expliquer l'Univers doit être cohérente avec les lois de cet Univers.

De même tout individu qui souhaite vivre dans une société doit avoir une vie cohérente avec celle-ci.

Les Mathématiques ont parfaitement formalisé le fait que l'incohérence aboutit au Chaos.

Il est impossible de construire quoi que ce soit avec un système incohérent.

Cette nécessité n'est cependant pas une privation de Liberté.

Au contraire, elle donne et défini la Liberté.

La Liberté n'est pas dans les Choix.

La Liberté est tout autre.

AMEN

 

 

 

LIBERTÉ

 

Écoutons un pianiste improvisateur comme le grand Keith Jarrett qui donne un concert de deux heures sans partition et sans objectif préparé.

Il se lance en respectant les règles de l'Harmonie Musicale mais il cherche, il tâtonne, il laisse ses émotions s'exprimer sur le piano.

L'écoute de ses œuvres donne un grand et profond sentiment de Liberté. Mais quelle est donc la forme de cette Liberté ?

Sa Musique est très libre mais pourtant elle respecte ou cherche à respecter toutes les règles de la Musique.

Sa Créativité et sa Liberté sont les aboutissements de nombreuses années de travail des règles.

Pour dépasser les contraintes du Solfège il faut apprendre à le connaître comme un ami.

Sa Musique ne va pas dans tous les sens comme une multitude de Choix.

La Liberté ne se trouve pas dans la Multitude de Possibilités.

La Liberté se trouve dans la maîtrise de Soi.

Cohérence entre le Soi et le Tout.

ALL IS ONE

AMEN

 

 

 

EXEMPLES.

 

Un conte pour enfant commencera par "il était une fois..." et ceci donnera toute la Liberté à l'auteur de poursuivre au gré de son Imagination Créatrice.

Une théorie mathématique commencera par "Soit...." et la cohérence de la Logique donnera nécessairement un résultat peut-être faible mais juste.

Une Musique respectant les règles de l'Harmonie sonnera nécessairement juste même si elle touche faiblement l'auditeur ou le compositeur.

Un film de cinéma qui a un scénario très pauvre mais qui respecte la Cohérence de la mise en scène et du jeu sera valable.

Un grand film qui contient des incohérences flagrantes et non désirées sera un film médiocre et à éviter.

Il n'est même pas nécessaire d'être cohérent. La cohérence dans la non cohérence est cohérente.

C'est toute la magie de l'humour absurde qui touche aussi l'intelligence.

Une succession de notes avec cohérence rythmique est belle.

Tou homme qui est cohérent sera apprécié à sa valeur.

Toute femme cohérente avec elle sera belle.

Il n'y a pas de règle pour la Beauté.

Il n'y a pas de règle sur le Bien.

La règle est d'être.

AMEN.

 

 

 

LA PRISON DES CHOIX.

 

Pourquoi donc a-t-on le pénible sentiment d'être perdu devant un rayon entier de dentifrices au supermarché ?

Pourquoi les gens apprécient-ils de suivre un chef, un guide ou un groupe de pensée ?

La Liberté n'est absolument pas dans la multiplicité des choix.

Proposer un scénario rend libre l'autre.

Les femmes le savent.

AMEN.

 

 

 

JUSTICE.

 

Il est intolérable de voir que les sociétés n'ont pas compris cela depuis des siècles dans leurs systèmes judiciaires.

Ce n'est pas en privant un coupable de choix qu'il sera privé de sa Liberté...au contraire.

Des délinquants, des meurtriers sont bien mieux en prisons que dehors.

Seuls les aristocrates ont peur de la prison qui les priverait.

Le risque de sanctions doit être bien plus grand.

Un assassin d'enfants mérite de mourir.

Pas une mort qui serait libératoire,

mais dans la souffrance.

Dieu est impitoyable.

La justice non.

Pas de pitié.

AMEN.

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload