Isme et Schisme.

January 25, 2017

                                                                                                                                                                  

 

prérequis :

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

Un Isme est un concept idéologique.

Un Schisme est une fracture dans une religion.

 

Un Schisme n'est pas un Isme mais une malformation consécutive à une contradiction dans une religion. La terminaison de ce mot en isme est malvenue.

Tout comme le terrorisme qui n'est certainement pas un concept idéologique et qui n'existe que parce que la peur existe et devrait finir, mais pas en isme.

Le terrorisme est une aberration consécutive à une succession de schismes qui aura abouti à de telles entreprises inhumaines et dépourvues de toute idée.

 

Tout d'abord, la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles américaines est encore le signe que ce peuple a été manipulé par des mensonges.

Nous saluons toutefois l'intention de rapprochement avec monsieur Vladimir Poutine qui incarne la volonté forte et impitoyable de faire régner l'ordre.

Certes, nos avis et nos priorités sur des questions peuvent être différents comme la préservation de la Vie en général, la préservation de la planète.

Mais l'essentiel est de dynamiser le monde et de l'unir dans une trajectoire commune afin de retrouver des forces religieuses au sens très large.

Nous allons continuer à travailler dur dans ce sens et souhaitons que le maximum de forces humaines rejoignent tous ces efforts humanistes.

Les systèmes politiques qui se sont mis en place ces dernières décennies doivent comprendre qu'une grande révolution est en préparation.

Une gouvernance mondiale fondée sur l'humanisme et la protection de la Vie en toute généralité est en train de renaître de ses cendres.

Cela avait émergé dans les années 1960-1970 mais ces élans ont été canalisés et muselés par les pouvoirs politiques de cette époque.

À cette époque, les pouvoirs politiques qui se sentaient en danger ont inventé des concepts comme capitalisme et communisme.

Il ne faut pas que cela recommence. Aujourd'hui, ces pouvoirs politiques inventent un nouveau concept à tuer : populisme.

Ouvrez les yeux ! Le concept de démocratie a été déformé pour dissimuler une politique de dictature bureaucratique.

Le populisme a été affublé d'une connotation très négative voire diabolique mais c'est en fait la vraie démocratie.

Les pouvoirs politiques veulent à tout prix faire croire que la voix du peuple est dangereuse pour les nations.

Mais cette voix du peuple n'est dangereuse que pour ces pouvoirs politiques pervertis par le pouvoir.

Les peuples doivent enfin devenir adultes et proclamer qu'ils n'ont plus besoin de tels dirigeants.

C'est pourquoi nous attendons que les Américains deviennent enfin honnêtes et humanistes.

Cette victoire sera alors comme celle contre une maladie et doit inciter à faire des efforts.

Il est cependant nécessaire que cette liberté retrouvée soit bonne pour toutes les âmes.

La liberté ne consiste pas à obtenir tous les droits sur la Vie, la Nature, les Dieux.

La liberté est heureuse quand elle permet de trouver une harmonie avec le Tout.

L'humanisme est un concept noble qui doit trouver sa place sur cette planète.

Il est nécessaire d'y intégrer un concept d'écologisme et de protectionnisme.

Protectionnisme de la Vie, de toutes formes de Vie et de l'Environnement.

Les philosophies et les religions doivent évoluer dans ce sens nouveau.

Ce travail se réalise de manière inconsciente depuis quelque temps.

Les schismes qui ont blessé les religions doivent tous être réparés.

Toutes les vraies religions ont cette idée de réunir les peuples.

Les schismes et les ruptures ont donc été des contradictions.

Les religions doivent se sublimer en un nouveau religisme.

 

La Nature est mathématique. Elle tolère le Vrai, le Faux.

Elle accepte ainsi les principes de Bien et de Mal.

Mais la Nature ne tolère pas les contradictions.

La contradiction mène une femme à la folie.

La contradiction mène un homme à la folie.

La contradiction mène un enfant à la folie.
La cohérence est signe d'intelligence.

La cohérence est source de bonheur.

La cohérence libère de l'errance.

Elle est une délivrance.

Délivrez-vous.

AMEN

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload