Physique et Biologie Quantiques.

December 13, 2016

                                                                                                                                                                                                                                            

                                                                                                                                                                                                                                              

prérequis :

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                    

INTRODUCTION.

 

De l'eau illuminée par interaction avec des photons est-elle encore de l'eau au sens habituel ou est-ce autre chose comme le prédit le principe d'Heisenberg ?

Observer un phénomène, une molécule, un atome, une particule modifiera la structure de l'objet observé. Cette eau illuminée aura ses électrons excités.

Pourquoi une solution de liquide physiologique isotonique pour l'humain dosée à 9g/litre de NaCl est-elle forcément inoffensive pour nos cellules ?

En effet, la probabilité que de l'eau pure H2O imprègne la membrane semi-perméable d'une cellule comme un globule rouge est non négligeable.

Ceci devrait alors entraîner un déséquilibre majeur dans les concentrations de solutés intérieures et extérieures à la cellule et la faire éclater.

Mais ce n'est pas le cas. La Nature est bien faite ou alors elle est faite d'une manière qui dépasse nos connaissances actuelles en science.

Ces questions pourtant simples peuvent nous conduire à une réflexion plus profonde sur la nature de la Nature et de la Physique.

Nous avons déjà proposé quelques réflexions dans ce sens en ce qui concerne la Physique des particules et des forces.

Nous allons ici proposer ici quelques réflexions au sujet de la Biologie du Vivant et ses aspects physiques.

Les paradigmes sur lesquels se fondent ces réflexions concernent autant la Biologie que la Physique.

La Réalité, le Monde Observable, le Monde Observé, le Monde Conscient sont distincts.

Chacun est une projection de l'autre en allant de la Réalité à la Conscience.

Deux phénomènes différents proviennent de sources différentes.

Deux phénomènes semblables peuvent être distincts.

De l'eau apparente pourrait être autre chose.

L'égalité pourrait être une illusion.

La Nature serait plus riche.

La Réalité est vaste.

AMEN

 

 

PROJECTION.


Ce qui peut sembler pour la conscience être complexe peut en réalité être la projection d'un phénomène beaucoup plus simple.

Pour illustrer cette notion de projection, nous vous proposons un petit jeu de réflexion. Considérez la suite de 99 chiffres suivante :

 

002621412032947913506462278580963075571028082329405076719170824429630014127735304680250760785873799...

A-t-elle un sens ? Si oui, que signifie-t-elle ? Quelle est alors la suite ?

La solution est en bas de cet article.

 

Quand des phénomènes semblent incompréhensibles dans leurs globalités, comme dans le cas de cette suite ou plus généralement en physique, en biologie,

il vient à  l'esprit de faire des investigations sur des expériences et la notion de répétition. Si un phénomène se reproduit toujours dans les mêmes conditions,

alors les scientifiques ont la tendance, souvent fâcheuse, d'en faire une théorie. Mais une théorie basée sur la répétition n'est pas basée sur la compréhension.

Des expériences en psychologies comportementales ont montré avec des poules que cette attitude pouvait conduire à une compréhension fausse et à la folie.

À intervalles réguliers, un grain de maïs leur est donné. Ces poules finissent par croire que c'est leur comportement qui induit ce phénomène et non le temps.

Au bout d'un moment, toutes ces poules avaient des comportements répétitifs et dénués de tout sens : elles pensaient obtenir ainsi leurs chers grains de maïs.

 

Revenons à cette suite. Si on ne comprend pas sa construction ou alors que l'on pense qu'elle est si complexe qu'elle est obtenue par "hasard" ou "pseudo-hasard",

alors on va faire appel aux probabilités ou encore à la physique quantique ou encore à d'autres "sciences" fondées sur la croyance que la Réalité serait magique.

Le chiffre 0 apparait 17 fois, les chiffes 2 et 7 apparaissent 13 fois et les sept autres apparaissent chacun 8 fois.

Ainsi, la physique quantique s'avancera à dire que le prochain "état" de cette suite sera probablement 0.

Par "chance", c'est vrai et il est vrai que cette démarche prédictive peut obtenir de vrais succès.

Mais qu'en est-il de l'explication, de la compréhension de la complexité de la Réalité ?

Prédire comme ces poules ce qu'il va se passer dans le futur peut être signe de folie.

Albert Einstein était excentrique mais il n'était certainement pas fou.

Bohr et ses disciples étaient très sérieux et posés, mais fous.

La physique quantique est une "poule aux œufs d'or".

Cette phrase aurait amusé notre cher Albert.

Paix et Joie pour son âme pure.

AMEN

 

 

Faites votre opinion sur cet échange :

Einstein à Bohr : « Dieu ne joue pas aux dés ! »

Bohr à Einstein : « Qui êtes-vous, Einstein, pour dire à Dieu ce qu'il doit faire ? »

Einstein est resté perplexe et n'a pas répondu à cette question de Bohr....cependant il s'est certainement posé des questions au sujet de la santé mentale de Bohr.

 

Einstein et Bohr

 

 

PROBABILITÉS.

 

Faire appel aux probabilités est un flagrant délit d'orgueil, d'ignorance et d'incompréhension de la Conscience face à des phénomènes complexes.

La Nature n'est pas une question de probabilités et Einstein avait raison de dire que Dieu ne joue pas aux dés. Il n'a pas le temps de le faire.

Jouer aux dés pour décider de l'issue d'un phénomène lui prendrait trop de temps pour réaliser toutes les opérations dans l'Univers.

Que les scientifiques adeptes de la physique quantique s'amusent avec leurs diagrammes est une approche qui peut aboutir.

Mais leur illusion de finir par croire que leur théorie stupide explique la nature de la Nature est très dangereux.

Ce serait aussi fou que de croire que la normalité pour une femme française serait d'avoir 2,1 enfants.

Nous osons à peine imaginer quelle serait l'aspect de l'enfant qui serait égal à 1,1 humain.

Il serait en superposition d'états et il ressemblerait à Niels Bohr sur la photo.

Non ! La Nature n'a que faire des probabilités et des moyennes.

Les probabilités et la physique quantique sont folles.

Folles d'ignorances et de fausses convictions.

Cela ne peut pas fonder une théorie.

Cela n'est pas la Réalité.

La Réalité est autre.

AMEN

 

 

RÉFLEXION.

 

Ce qui peut sembler pour la conscience être simple peut en réalité être la projection d'un phénomène beaucoup plus complexe.

Un photon ne rebondit pas sur la surface plane d'un miroir. Cette idée est naïve et fausse. Le rayon lumineux réfléchi est formé de vrais nouveaux photons.

Ces nouveaux photons sont produits par interactions multiples entre les photons arrivant sur la surface du miroir et les électrons de la structure du miroir.

La réflexion du rayon lumineux est le résultat d'une cascade de réactions : réception d'un photon / excitation d'un électron / émission d'un photon.

Les équations de Maxwell expriment des probabilités sur ces phénomènes complexes et assez imprévisibles tant les facteurs sont nombreux.

Le résultat est que les photons émis par le miroir auront une plus grande probabilité d'avoir un angle d'incidence symétrique.

Mais ceci n'est pas général et c'est pourquoi on peut voir de la lumière sur le miroir même en n'étant pas sur cet angle.

Un rayon laser réfléchi sur un miroir donne un autre rayon et aussi d'autres photons dans d'autres directions.

Il faut protéger ses yeux du rayon réfléchi principal, le plus "probable", mais aussi des autres.

Les photons reflétés par le miroir ne sont donc plus les photons qui étaient antérieurs.

Et un photon en mouvement est-il à un instant le même photon que l'antérieur ?

Une vague sur la mer n'est plus formée par l'eau de la vague antérieure.

Un nuage se déplaçant dans le ciel n'est plus la vapeur antérieure.

Et qu'en est-il d'un poisson nageant dans cette mer ?

Qu'en est-il d'un oiseau volant dans ce ciel ?

Tout est ondulation de l'espace.

Tout est vague de matière.

La matière est espace.

ALL IS ONE.

AMEN

 

 

COMPLEXITÉ.

 

Notre vision d'une particule, d'un atome, d'une molécule, d'un organisme pourraient être les projections de structures plus complexes.

Cette séquence de chiffres dans l'énigme précédente ressemble à une séquence de l'ADN qui pourrait être une projection.

L'eau de l'expérience suivante va aussi être modifiée dans un espace supérieur à cette projection de la Réalité.

Des changements qui peuvent sembler minimes dans l'espace projeté peuvent être bien plus complexes.

La médecine moderne se concentre sur les observations de l'espace projectif de la physiologie.

Les médecines traditionnelles ou les médecines alternatives modernes voient plus loin.

Loin de toute considérations philosophiques, une vision globale est toujours utile.

Un individu est beaucoup plus que la totalité de ses cellules visibles.

Il faut rester humble face à ce que l'on ne comprend pas.

Dans l'ignorance, toute hypothèse est valable.

Les convictions sont dangereuses.

La philo-biologie doit naître.

Tout est unifiable.

Tout est un.

AMEN

 

INDUCTION.

 

Nous proposons une expérience virtuelle pour alimenter nos réflexions qui est assez similaire à celle du Chat de Shrödinger.

Mais notre expérience n'est pas aussi délirante que celle du Chat qui devrait être dans sa boîte noire à la fois vivant et mort.

Prenez un litre d'eau et mettez-y une unique particule mortellement toxique pour une cellule comme un globule rouge.

Cette seule particule toxique sera aussi supposée réagir dans une cellule et ne plus pouvoir agir une deuxième fois.

Maintenant, mettez dans la solution complexe au moins deux cellules de type globules rouges assez distantes.

Que se passe-t-il ? Nous émettons la conjecture suivante : les deux cellules vont être intoxiquées !

Pourquoi ? Nous pensons que l'eau de la solution n'est plus vraiment de l'eau.

Cette eau pure sera devenue autre chose. Sa fonction d'onde aura changé.

Tout ceci n'est que pure hypothèse et doit être confirmé ou infirmé.

La biologie conventionnelle sera devenue biologie quantique.

Cela se rapproche des mystères de l'homéopathie.

Une dose infinitésimale est puissante.

Elle modifie les structures.

Tout est ondulation.

Espace-Temps.

AMEN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

solution à l'énigme.

Le n ième chiffre est le chiffre des dizaines de n au cube.

Ainsi le 4 ième chiffre est le chiffre 6 de 64=4x4x4.

Le chiffre suivant est le chiffre des dizaines de 100x100x100 c'est à dire  0.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload