Deutscher Hope. Deutsch Europe. Deutsche Rope.

October 5, 2016

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

                                                         

L'idée de réunir des peuples est une belle idée en soi.

Mais, cette communion doit être désintéressée et ouverte.

Et l'histoire de la formation de notre Europe est loin de l'être...hélas.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Tout d'abord, c'est une idée de l'Allemagne qui voulait faire partager aux autres pays le poids de sa RDA.

Mais cet argument n'a pas été avancé bien sûr. On nous a avancé des arguments de simplification et d'harmonie.

Ensuite, les banques ont compris qu'elles pouvaient en tirer de grands avantages et toucher le pactole avec l'Europe.

Pourquoi se contenter d'avoir des personnes, des entreprises comme clients alors que l'on pourrait avoir des états entiers.

Et c'est ce qui s'est passé. On a fermé les banques nationales et créé artificiellement la Banque Centrale Européenne (BCE).

Au lieu de prêter directement aux états, la BCE prête à très faible taux, voire à taux zéro ou même à taux négatif...aux banques.

Et les banques prêtent cet argent qu'elles ont eu gratuitement aux états à des taux très très très positifs : la Grèce peut en témoigner.

Ces nouvelles dettes mettent en grande difficulté la plupart des états qui ne tirent pas leur épingle de ce nouveau jeu morbido-financier.

Avant il suffisait aux états de fabriquer de leur monnaie supplémentaire et de la dévaluer temporairement par rapport aux autres monnaies.

Maintenant, les états sont pris à la gorge par les banques et par le poids du remboursement de leurs dettes envers ces banques et leur chantage.

Le pire, c'est que ces banques, qui prêtent de l'argent à des états qu'elles mettent en difficulté, vont ensuite se réjouir de spéculer sur ces difficultés.

Les banques sont autorisées à faire de la vente à découvert. C'est-à-dire qu'elles peuvent vendre des actifs de ces états qu'elles ne possèdent pas encore.

Ces actifs vendus au plus haut prix seront achetés par la suite quand ces actifs vaudront moins. Eh oui, en finance, on peut vendre ce que l'on n'a pas encore et acheter ce que l'on a déjà vendu. Vous vous imaginez : monsieur le marchand Bertrand-Charles-Edouard vous avez de belles poires en ce joli mois de mai.

A 6 Euros le kilo, je vais pouvoir les revendre et faire fortune. Je vous en prends une tonne et vous m'en mettrez 100 kilos gratuits. Je vous payerai en août.

En pleine saison, les poires ne vaudront plus un clou. Que du virtuel. L'économie mondiale est devenue une lugubre fiction qui manipule les gens et l'argent.

Mais la souffrance des états, des économies, des entreprises, des ménages, les crises, le chômage, les faillites, les maladies, les suicides...sont des réalités.

Ce système bancaire a infesté la plupart des banques en Europe qui ont mis en place des mesures de protection entre elles : elles sont toutes complices.

Et la pire banque, qui a le plus spéculé sur ces dettes, qui tient à la gorge des états comme la France ou la Grèce, est la fameuse DEUTSCHE BANK.

Ce soir, nous apprenons que la pauvre DEUTSCHE BANK est en difficulté car elle n'aurait pas anticipé la reprise économique de certains pays.

La sangsue n'a pas eu le temps de digérer tout le sang de ses proies. Pourtant c'était vraiment jouissif de faire durer le savoureux repas...non ?

Pour être clair, elle a spéculé sur la chute économique de certains pays qui ont, au prix de sacrifices humains, pu garder la tête hors de l'eau.

Et la DEUTSCHE BANK exige que les états lui viennent en aide....sinon une nouvelle crise pourrait advenir ! On a vraiment peur !

Est-ce que nous allons encore accepter de payer pour ceux qui nous ont tué et qui ne sont plus aussi riches qu'ils le voudraient.

Non mais ! Cela suffit ! Il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles !

REVOLUTION ! RESOLUTION !

AMEN

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload