Un langage universel.

September 19, 2016

 

   

                                                                                                                                                                                                                              

Une langue efficace vérifie l'équivalence FOND = FORME

 

 

SUR UNE LANGUE PLUS SIMPLE (MAIS PLUS COMPLEXE ET PLUS RICHE)

 

1) La langue française comporte moins de 50000 mots, toutes formes et natures confondues :

genre féminin, masculin, neutre, formes verbales à tous les temps, toutes les personnes, au singulier, au pluriel etc.…

 

2) On peut former au moins 100 syllabes simples composées

d'une consonne b c d f g l m n p r s t v (13) puis

d'un son a e i o u ou on in oi an ai (11)

Nous obtenons 143 combinaisons possibles.

 

3) Ainsi, avec seulement des mots d’au plus 3 syllabes, on peut former 143*143*143 mots soit plus de 1 million de mots.

 

4) Par ailleurs, il est possible d’organiser ces mots de manière arborescente de sorte que 2 mots ayant le même préfixe concerne la même chose.

Par exemple, si « ba » signifie le corps humain, alors « babi » pourrait signifier la tête et « babino » signifierait le nez.

 

5) Si bien que la simple lecture du préfixe d’un mot permet de cibler et de comprendre le reste et plus un mot est long, plus grand est son degré de précision. Par ailleurs, on peut comprendre un mot au niveau de son degré de connaissance (sans pour autant comprendre son sens le plus précis).

 

6) Ainsi, même un mot nouveau comme « babinofi » pourra être compris comme une notion concernant le nez.

Un spécialiste comprendra qu'il s'agit de la fosse nasale.

 

7) De même, il est possible d’organiser les mots de sorte que les suffixes fonctionnent par analogie.

Si par exemple « babi » est la tête et « co » est une maison, alors on peut imaginer que « cobi » signifie le toit de cette maison par analogie et

que « cobino » est une cheminée.

 

8) Pour les verbes, on peut par exemple fixer que « a e i an ai in » représentent respectivement « je tu il nous vous ils » et

que « b p f » représentent respectivement « présent passé futur ».

Par exemple « maba » signifie « je mange » et « mafan » signifie « nous mangerons »

 

Conclusion : le langage doit servir à communiquer précisément et à organiser la pensée.

 

Cette alternative, basée sur la théorie mathématique des ensembles, est une possibilité simple pour réaliser ces objectifs.

 

S.I.G.L.E. (Special Investigation Group for Life on Earth)

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload